L'humidité: ennemi N°1 de nos maisons

Dernière mise à jour : 14 févr.


L’humidité est le premier facteur de dégradation d’une maison peu entretenue. Venant du sol, de l’atmosphère ou des ruissellements superficiels extérieurs, elle est naturellement présente dans toute construction. Généralement ce qui pose problème c’est la stagnation de l’eau et non sa circulation.


Les matériaux naturels tels que la paille, le bois ou la pierre ont une capacité à garantir le transfert de cette humidité à travers les murs, le toit et les sols et à permettre son évaporation. La plupart des matériaux industriels, notamment ceux utilisés pour l’isolation (laine de verre ou de roche ou matériaux synthétiques) n’ont pas cette capacité.


L’humidité à des effets pernicieux sur le bâti qui peuvent nécessiter des reprises sur les fondations ou le soubassement, des reprises sur les enduits et les joints de maçonnerie et jusque sur la charpente puisque celle-ci reposant sur les murs, finira par être affectée.


Les problèmes les plus courants liés à l’humidité sont liés:


  • Aux voies d’eau importantes dues à une rupture de canalisation, un débordement de rivière, un sol argilo-calcaire, une trop grande promiscuité avec les zones marécageuses, etc.

  • Aux remontées capillaires du sol dans les murs

  • Remontée d’humidité dans les maçonneries

  • Une couverture devenue peu étanche, etc

Croire que l’on empêche les remontées capillaires dans le mur en enduisant de ciment le soubassement est une erreur commune. Au contraire, on amène l’humidité à remonter plus haut dans le mur pour trouver son point d’évaporation.


Nous le rappelons ici encore : la caractéristique fondamentale de la construction traditionnelle est de respecter la « respiration » de la maison, à tous ses niveaux : sols, murs, ouvertures, toit.

Tout ce qui contrarie ce principe de base est à éviter.


Notre petit conseil : c’est très souvent à partir d’un désordre des fondations ou des murs de soubassements que l’humidité pénètre dans la maison. Que vous ayez ou non observé des remontées capillaires dans les murs, il est toujours judicieux d’installer un drain périphérique qui captera toutes les eaux sur le pourtour du bâtiment. Si pour des raisons d’implantation cela n’est pas possible (mitoyenneté ou voirie), un drain sur la périphérie intérieure des murs est possible !


Dans tous les cas, nous vous recommandons de mandater un professionnel afin d’identifier la source du problème. Vous trouverez une liste d’artisans disponibles en Charente-maritime sur notre compte instagram BIENS A RENOVER.


20 vues0 commentaire