Les bonnes et les mauvaises nouvelles du nouveau DPE !

Dernière mise à jour : 14 févr.

Qu’est ce qu’un DPE? Quelles sont les différences entre l’ancien modèle et le nouveau ?Qui doit le réaliser ? Est-il obligatoire pour vendre ? Impactera-t-il la valeur de mon logement ? Vous ne savez pas ce qu’est un DPE ? N’ayez crainte, on vous explique tout. Pour faire simple, le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est un document établi par un diagnostiqueur certifié pour évaluer les performances d’un logement en termes de consommation énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre (ou empreinte carbone). Un peu comme sur l’électroménager, le classement est établi sous forme de notes allant de A à G, soit du plus performant au moins bon.


Dans le cadre d’une mise en vente (ou d'une mise en location), que ce soit en tant que particulier ou par agence, le DPE est obligatoire. Il doit être réalisé avant toute parution d'annonce. Depuis le 1er juillet dernier 2021, un nouveau modèle du DPE est en vigueur. Censé êtreplus fiable et plus complet, il réserve quelques surprises bonnes ...et mauvaises. On vous explique tout en détail. 1. On efface tout et on recommence… Selon un décret récent (n°2020-1610 du 17 décembre 2020), les anciens DPE restent valides jusqu’au 31 décembre 2022 s’ils ont été effectués entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017. Ceux qui ont été réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021 restent valides jusqu’au 31 décembre 2024 pour ceux. Au 1er janvier 2025, tous les DPE ancienne version, c’est-à-dire tous ceux réalisés avant le 1er juillet 2021, ne seront plus valables. Par ailleurs, les DPE « vierges » sont désormais interdits. Même chose pour ceux résultant de l’application de la méthode dite "des factures", basée sur le mode de vie et les habitudes des occupants. Selon certains calculs cela pourrait concerné 1 diagnostic sur 5. 2. La plus mauvaise note des deux l’emporte Le nouveau DPE se base sur deux notes pour déterminer l’étiquette du logement : la consommation énergétique et l’empreinte carbone. Or, c’est la plus mauvaise des 2 qui donnera le classement final. Si votre logement est estampillé D pour la consommation énergétique et G pour les émissions de gaz à effet de serre, ce sera cette dernière appréciation qui sera retenue. Votre logement sera donc étiqueté comme passoire énergétique alors qu’il est dansla moyenne pour la consommation énergétique et que cette dernière déterminait jusqu’ici la note finale. 3. La valeur foncière de mon logement risque t-elle d’être impactée? Dans l’immobilier ancien, l’étiquette D représente actuellement le plus gros des ventes, soit 40 % enmoyenne selon les notaires. Théoriquement, ce sont les logements chauffés au fioul ou au gaz qui seront le plus pénalisés. Le gouvernement estime que 800 000 d’entre eux basculeront en F ou G et seront donc considérés comme des passoires thermiques. Si l’impact financier de ce nouveau DPE sur le prix de vente des logements anciens les plus mal notés n’est pas encore connu à ce jour, il avait été estimé par une étude des notaires réalisée en 2019. Il était alors apparu que la décote entre une maison notée D et une autre notée F ouG pouvait aller jusqu'à 18% !

Outre ce nouveau classement, il faut rappeler qu’à partir de 2025 les logements classés G seront interdits à la location, puis en 2028, ceux classés F. Faute de réaliser des travaux, nombre de propriétaires seront tentés de mettre en vente leur bien. Mais il faudra alors accepter le risque de ne pas trouver preneur ou accepter une baisse conséquente du prix… En BREF voici ce qu’il faut retenir sur les petites nouveautés du DPE 2022 :

  • Refonte du design du DPE pour le rendre plus lisible du grand public

  • Une méthode basée sur des mesures prises par le diagnostiqueur et non plus sur la base defactures de consommation

  • Le DPE devient opposable lors des ventes et locations immobilières

  • Les 2 Étiquettes énergie et climat définissent le classement du logement. C’est la plus mauvaise des deux qui ressort !

  • Renforcement des Obligations d’affichage dans les annonces immobilières et contraintes vis-à-vis des annonces des particuliers parmi lesquelles la mention « Logement à consommation énergétique excessive » pour les logements dits « passoires »

  • En cas d’absence d’information, renforcement des sanctions vis-à-vis des particuliers annonceurs

  • Surface habitable du logement mesuré obligatoirement



16 vues0 commentaire